Les exercices de Team building sont-ils des exercices de style ?

Publié le 14 septembre 2014
L’un des chefs d’orchestre les plus charismatiques de notre époque, Valery Gergiev, est réputé pour ne pas aimer les répétitions, il les délègue souvent à des assistants. Est-ce vraiment de cette façon qu’il a refaçonné le Marinsky de Saint Petersbourg dans les années 1990, jusqu’à en faire une des meilleures troupes internationales ? Pas si sûr…

Par Guy Perier, Chef d’orchestre / Team building § Leadership par la Musique : La Performance Généreuse

Dans mes activités, je constate que les patrons des ensembles les plus performants comprennent la valeur, la puissance et le gain de temps générés par la constitution d’équipes motivées et soudées.

Si vous êtes un dirigeant et que vous pensez que travailler à constituer de telles équipes n’est pas une priorité, si vous pensez que l’investissement dans ces « exercices de team building » peut être facilement reporté, alors cet article est pour vous.

C’est parce que ce sont des exercices qu’ils ont du sens et de l’efficacité


  • Certes, c’est dans la vérité du concert que se révèlent les plus grands artistes. Mais je ne connais pas un grand artiste qui ne s’exerce pas. Ce sont les plus grands orchestres qui répètent le plus. Les plus grands compositeurs ont écrit des exercices et des « Etudes » : Bach, Chopin, Liszt, Bartok, Debussy… Dans la réussite à long terme des grandes carrières, talent, force de caractère et travail sont justement balançés. A 90 ans, alors qu’on lui demandait pourquoi il continuait à s’exercer, le grand violoncelliste Pablo Casals répondait : « Pour continuer à m’améliorer ».

  • Les exercices sont une nécessité vitale pour les musiciens, à tous les stades de leur développement. Chez les jeunes solistes et les orchestres qui se forment, ils apportent le sens de la concentration et créent des repères personnels de qualité, en un mot, ils développent l’autonomie. Ils permettent aux plus expérimentés d’assoir leur fond de jeu, de développer leur imagination et cette capacité essentielle d’être détendus malgré le trac et les enjeux. Ce qu’exprime à sa façon la chanteuse de jazz Tamia : « La technique ne présente aucun intérêt en elle-même mais elle est une nécessité absolue pour trouver une liberté ».

Amélioration continue, concentration, autonomie, imagination, compétences, résistance au stress… des atouts que l’on attend en entreprise des collaborateurs et des équipes.

5 atouts irremplaçables du team building


Pour former de grandes équipes, différents modes s’offrent aux responsables : formation, séminaires de réflexion, voyages d'étude, coaching, team building… A l’intérieur de cette panoplie d’actions très complémentaires, les exercices de team building sont particulièrement productifs pour :

  1. La mobilisation : en s’appuyant sur le jeu et en recherchant le plaisir, ils remettent les participants en contact avec leurs émotions. Et s’ouvrir à ses émotions, c’est à la fois développer son intelligence, se mettre en mouvement et apprendre à les maîtriser. Daniel Goleman a bien posé que la complexité du monde moderne requiert non seulement beaucoup d’intelligence et de curiosité mais aussi un quotient émotionnel élevé.
  2. La motivation : c’est-à-dire mobiliser nos émotions positives pour atteindre nos buts. Cette discipline personnelle que les exercices de team building permettent de découvrir ou de revivifier, c’est bien le dénominateur commun le plus caractéristique des success story.
  3. Le dépassement des limites : sans s’en apercevoir et en prenant du plaisir ! Un team building réussi fournit une référence irremplaçable de ce qu’une équipe peut beaucoup plus que la somme de ses individus, et en leur permettant de se développer.
  4. L’appropriation : jouer une scène de théâtre, improviser, chanter un canon, diriger un chœur, toutes les expériences de pédagogie par le détour permettent de ressentir, de tester, de s’approprier beaucoup des postures et des comportements qui sont posés en formation ou en coaching. Alors qu’on pense souvent qu’un team building se définit d’abord comme une activité décalée, ce qui le caractérise au contraire c’est d’être très proche des situations réelles : un miroir, un condensé de réalité, riche d’enseignements. C’est la puissance de l’apprentissage de créer un lien entre la technique et son usage dans la réalité.
  5. L’intelligence collective : c’est-à-dire la capacité d’une équipe à résoudre des problèmes. De fait de sa générosité – le don de l’entreprise pour que ses collaborateurs prennent du temps à se faire plaisir – le team building renforce les liens et la confiance entre les membres d’une équipe. Et dans les difficultés, c’est bien cette confiance, cette capacité à se comprendre sans forcément se parler et à agir rapidement qui feront la différence.

Et un sixième ! Un accélérateur dans la qualité de relation managériale


Le management est une activité particulièrement exigeante : en énergie, en tension, en recul. La solitude est sans doute la souffrance principale des dirigeants. Les exercices de team building représentent une aide managériale extrêmement précieuse et puissante ; pour créer des liens forts entre un dirigeant et son équipe en début d’exercice, pour les «re booster » quand le quotidien a fait son œuvre, pour les approfondir quand ils sont déjà très bons.

  • La confiance partagée : au début d’un atelier de team building, le sentiment partagé est souvent la crainte. A la fin, la fierté d’avoir réussi ensemble. Vos collaborateurs vous en seront reconnaissants. Vous aurez par la suite plus de facilité à tirer votre motivation et votre énergie des rapports que vous avez avec eux.

  • La solidarité : vivre avec votre équipe un atelier de team building vous offre la possibilité d’y être un membre comme un autre. Par cette proximité, par votre participation à l’aventure commune, vous manifestez un message indispensable de management, mais souvent difficile à verbaliser : « J’ai besoin de vous ».

C’est tout cela que j’entends de façon forte et belle quand je vois cet autre grand chef, Carlos Kleiber, diriger Mozart et Brahms avec l'Orchestre Philharmonique de Vienne. Quelle équipe !
Qu’en pensez-vous ?

Si vous avez aimé cet article, vous aurez peut-être envie de lire :
1. 4 Leviers pour renforcer la cohésion d'équipe
2. 5 Bénéfices marquant d'un Team building créatif
3. Team building Paris New York Berlin Dehli Moscou Rio...
4. Leadership et conduite de projet en mode chef d'orchestre

Article publié sur le blog www.team-building-musique.com

Fh s

Guy Perier

Chef d'orchestre § Orchestrateur de Leadership




Sur des enjeux de leadership ou de cohésion d’équipes, notamment multiculturelles, j’accompagne dirigeants et managers dans un double objectif : des performances individuelles et collectives plus généreuses.

Guy Perier

Derniers articles +

Bonne Année 2017 en Musique ! A Musical Happy New Year 2017 !

Recevez mes meilleurs vœux pour 2017, de la façon la plus chaleureuse...
La suite…

Meilleurs Vœux 2016 en Musique !

Découvrez notre tutoriel pour débuter cette Année 2016 dans le Joie, l'Harmonie et de Belles Vibrations ! Try our tutorial to b...
La suite…

Musicathèque de Juillet 2015

Clé de Sol : La Nomination d'un nouveau patron à la Philharmonie de Berlin De la grande surprise à l’évidence musicale : On ...
La suite…