Musicathèque de Février 2015

Publié le 30 janvier 2015

Clé de Sol : Brahms Forever !


  • La musique de Brahms fait du bien, un psychologue américain émet même l’hypothèse d’une musique qui nous permet de voyager en nous-mêmes en reliant les parts opposées de nos existences. Oui Brahms, c’est une des plus belles inventions mélodiques de l’histoire, une richesse de couleurs, une fantaisie rythmique et un son orchestral aussi raffiné que dense.

  • Si le célèbre titre Aimez-vous Brahms ? nous transporte des décennies en arrière, plusieurs enregistrements récents témoignent aujourd’hui du retentissement renouvelé de son œuvre tant auprès des interprètes que des auditeurs :

  1. Les 2 concertos pour piano : la surprenante rencontre entre le pianiste dit moderniste, Maurizio Pollini, et un chef souvent considéré comme (trop) ancré dans la tradition, Christian Thielemann, produit des miracles. D’autant qu’ils sont entourés d’un des plus grands orchestres au monde, la Staatskapelle de Dresde : le DVD nous offre des images live des concerts. Le coffret est complété par les symphonies,en CD.
  2. Les 4 symphonies : Cette intégrale est le magnifique témoignage du travail en profondeur que le chef italien Ricardo Chailly a entrepris avec l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig lorsqu’il a choisi de quitter le Concertgebouw d’Amsterdam pour se consacrer à cette nouvelle aventure.
  3. Œuvres chorales : Brahms réussit à s’inscrire dans la grande tradition allemande, celle de Bach ou de Mendelssohn, tout en trouvant une voix propre. Grâce à la Capella Amsterdam et Daniel Reuss, découvrez ou redécouvrez Warum ist das Licht, le Schicksalslied, ou Nächtes...
  4. Trios avec piano : une ampleur symphonique, non pas en réduction, mais en condensé. Ce que nous rappelle le Trio Talweg.
  5. Sonates pour violon et piano : nouvelle rencontre entre deux générations et deux styles de musiciens, le chant du violon d’Augustin Dumay, le jeu pianistique plus analytique de Louis Lortie, nouvelle preuve que le dialogue est l’âme de la musique.
  6. Musique de chambre avec clarinette : âgé seulement de 57 ans, Brahms, crût qu’il n’avait plus rien à dire. Et puis… il fut fasciné par la sonorité et le jeu d’un clarinettiste, retrouva l’inspiration pour un florilège de chefs d’œuvres, dont voici plusieurs par les jeunes solistes français Raphaël Sévère, Adam Laloum et Victor Julien-Laferrière.
  7. Lieder : exception, ce CD de Birgit Fassbaender est une réédition. La jeunesse musicale n’a pas d’âge !

Clé de Fa : Festival Présences 2015 « Les deux Amériques »


  • Le festival Présences,organisé par Radio France, est une occasion unique au monde de se familiariser avec la musique de notre temps. Si la musique contemporaine est vécue comme difficile d’accès par beaucoup, la grande qualité du Festival est de nous mettre dans un état d’ouverture. La profusion et la richesse de sa programmation - des classiques, des créations, des chefs d’œuvres, des pièces d’un soir, des confirmations, des découvertes, des formations variées – nous obligent à suspendre nos jugements pour nous laisser porter par ce que nous entendons… Petit-à-petit des préférences apparaissent, même des coups de cœur, et nous nous surprenons à sentir des impressions vivaces s’imposer. Nous réalisons que nous avons développé des repères personnels. D’autant que tous les concerts sont en ré-écoute durant un mois sur le site de la radio. Et c’est à noter : les places ne sont pas chères.

  • La cuvée 2015, du 6 au 21 février, consacrée aux musiques des Amériques s’annonce particulièrement alléchante. Revue subjective. Samedi 7 : le grand classique Eliott Carter dialogue avec de très jeunes compositeurs nourris au rock ou à l’improvisation. Mardi 11 : un petit ensemble dirigé par un compositeur : Thierry Pécou, une promesse de bons moments. Jeudi 12 : USA Official. Trois commandes passées par des grands orchestres américains et la déjà classique Doctor Atomic Symphony de John Adams. Vendredi 13 : le somptueux concerto pour clarinette de John Corigliano par Paul Meyer. Lundi 16 : Concert de percussions. Jubilatoire ! (photo) Jeudi 19 : création française de On the Transmigration of Souls de John Adams. Vendredi 20 : le programme annonce des pièces ludiques ! Samedi 21 : le concert final met en résonance la Nouvelle Orléans, des percussions Yoruba recréées au piano et les civilisations précolombiennes.

Clé d’Ut : Les perles sur le net tombent comme des flocons de neige




  • La montée vers les cimes du Cernere Virtutes de Roland de Lassus par l'ensemble L'Echelle de Charles Barbier et Caroline Marçot avec le concours de l’acrobate Alexandre Denis



Article publié par Guy Perier, Chef d’orchestre / Team building § Leadership par la Musique : La Performance Généreuse sur le blog www.team-building-musique.com

Si vous avez aimé cet article, vous aurez peut-être envie de lire :
1. Musicathèque de Mars 2015
2. Musicathèque de Janvier 2015

(Crédit photo : percussionnistes de l’ONF – C. Abramowitz)


Fh s

Guy Perier

Chef d'orchestre § Orchestrateur de Leadership




Sur des enjeux de leadership ou de cohésion d’équipes, notamment multiculturelles, j’accompagne dirigeants et managers dans un double objectif : des performances individuelles et collectives plus généreuses.

Guy Perier

Derniers articles +

Bonne Année 2017 en Musique ! A Musical Happy New Year 2017 !

Recevez mes meilleurs vœux pour 2017, de la façon la plus chaleureuse...
La suite…

Meilleurs Vœux 2016 en Musique !

Découvrez notre tutoriel pour débuter cette Année 2016 dans le Joie, l'Harmonie et de Belles Vibrations ! Try our tutorial to b...
La suite…

Musicathèque de Juillet 2015

Clé de Sol : La Nomination d'un nouveau patron à la Philharmonie de Berlin De la grande surprise à l’évidence musicale : On ...
La suite…